Université des Entrepreneurs Normands – Mardi 5 novembre 2019 |

Un événement co-produit par

Université des Entrepreneurs Normands – Mardi 5 novembre 2019 |
x

Suivez-nous

Cliquez ici pour vous inscrire | Université des Entrepreneurs Normands – Mardi 5 novembre 2019

05 novembre 2019

Deauville

Les entrepreneurs sont-ils les derniers explorateurs ?

Atelier 3 // Comment me développer à l’international ?
12h00

Comment me développer à l’international ? Avec quels moyens ?

Luc Lesénécal, Anne Damois, Bernard Brejuin & Philippe Gautier

Luc Lesénécal

Né à Lyon en 1963, c’est en Normandie que Luc Lesénécal va établir sa vie professionnelle. Diplomé de l’ENACE de Dieppe en 1988, il commence sa carrière au sein de la société Isigny Sainte-Mère, coopérative laitière spécialisée dans les produits laitiers haut de gamme, en tant que Chef des Ventes, Directeur Commercial-Export, Directeur Commercial et Marketing puis Directeur Général Adjoint. C’est en 2012, suite au rachat de Tricots Saint-James par les dirigeants donc Luc Lesénécal fait partie, que l’aventure de l’entrepreneuriat commence pour lui. La marque, spécialisée dans les vêtements pour les amoureux de la mer notamment la marinière emblématique ou encore le « vrai pull marin breton tricoté en pure laine vierge », est à l’origine de la création de plus de 300 emplois dans la Manche.

En parallèle, Luc Lesénécal s’engage pour sa région et occupe diverses fonctions telles que Conseiller du Commerce Extérieur Français et Président du Comité Régional de Normandie, Président de l’Association Nationale des Entreprises du Patrimoine Vivant (ANEPV) ou encore Membre associé de la Chambre de Commerce et d’Industrie Territoriale Ouest-Normandie.

Anne Damois

Après avoir débuté en 1993 au poste d’Assistante commerciale dans une TPE de fabrication et négoce de robinetterie, Anne Damois a enchainé diverses expériences enrichissantes dans l’industrie, avant de se lancer dans l’entrepreneuriat il y a tout juste 7 ans. En créant ADTS, société proposant des produits de robinetterie industrielle en France et à l’étranger, Anne s’est lancé comme défi de pénétrer un marché particulièrement compétitif et déjà établi. Aujourd’hui bien implantée dans le tissu industriel local, la TPE Havraise a pourtant connu des jours sombres… en 2014, ADTS perd deux de ses plus gros clients et frôle le dépôt de bilan. Ce moment difficile s’est avéré déterminant dans le parcours d’Anne Damois car d’importants choix stratégiques se sont imposés à elle. ADTS se trouvant à nouveau dans un cercle économique vertueux, Anne Damois a choisi de candidater aux Trophées « Les Femmes de l’économie » afin de « pouvoir partager une expérience de créatrice d’entreprise d’une part mais surtout d’entrepreneure qui a connu des succès comme des désillusions. Ces expériences positives comme négatives doivent être partagées. »

Bernard Brejuin

Bernard BREJUIN, Ingénieur génie-climatique et acoustique, a rejoint ATAUB architectes en 2009 pour participer au développement France et Export de l’entreprise après des responsabilités occupées en Ingénierie, promotion immobilière et Entreprise Générale. Fort de l’expérience d’ATAUB en Afrique Centrale, depuis plus de 30 ans, qui s’est trouvée confrontée à une récession économique liée à la chute du brut, il a été conduit début 2014 à prospecter dans la sous-région d’Afrique de l’Ouest (moins sensible aux recettes pétrolières) pour créer une activité récurrente de substitution à partir de la Côte d’Ivoire, hub de la sous-région.

A partir d’un contrat public pour le Ministère de la justice acquis de haute lutte fin 2015 contre des concurrents français et tunisiens, et financé dans le cadre du désendettement du pays par une agence de développement (française), Bernard BREJUIN a su mettre en place les rouages pour pérenniser le développement d’ATAUB en Côte d’Ivoire et dans les pays riverains. Début 2018 une succursale a été créée avec aujourd’hui 1 directeur et 7 collaborateurs qui suivent la réalisation des projets : 5 palais de Justice, 2 écoles de la Magistrature, 1 Maison d’arrêt, 1 usine agroalimentaire et 1 laboratoire de sécurité biologique.

Cette structure permet depuis cette année à ATAUB Afrique de l’Ouest d’élargir le panel de ses services et de ses donneurs d’ordre dans la sous-région. Des investisseurs français, canadiens, espagnols et même chinois lui font depuis appel.

Philippe Gautier

Directeur général de MEDEF International depuis 2014, Philippe Gautier a été directeur (2009-2013) puis directeur général adjoint (2013-2014) de MEDEF International.
Chef de service Europe et Financements internationaux du MEDEF (1996 – 2005) puis secrétaire général du Comité Afrique de MEDEF International (2005-2008), il a travaillé plus particulièrement sur les affaires européennes, les questions multilatérales et les relations bilatérales, ainsi que sur la coopération internationale, le développement et les politiques commerciales. Il a géré plusieurs projets de l'Union européenne, dont le programme de PF 5, DG Entreprises, DG DEV, EuropeAid, DG Élargissement et DG Taxud.

Auparavant, Philippe a travaillé pour des entreprises françaises, allemande et finlandaise, tant en France qu’en Allemagne, dans le secteur bancaire, du conseil, médical et pétrolier.
Philippe a été maître de conférences pendant 12 ans à l’Ecole des Arts et Métiers de Paris. Il a également été vice-président (2001-2004), puis président (2004-2010) du conseil exécutif du Center for the Development of Enterprises (CDE) à Bruxelles.
Philippe est par ailleurs “World Bank Private Liaison Officer for France” depuis 1999.
Il est diplômé de l’ESSEC, a obtenu un DESS à Paris VI et une maîtrise de Sciences économiques à Paris X.
Philippe parle l’anglais et l’allemand.